Nous sommes le Lun 25 Juin 2018 03:29

Préparation mentale pour un ultra ?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Inscription: Mar 9 Aoû 2016 10:55

Préparation mentale pour un ultra ?

Message par romain » Mar 1 Aoû 2017 09:53

Bonjour les TCPotes,
Fin aout on sera présent avec Pierre et Christophe sur les gros parcours de l'échapée belle. Si les dés sont jetés pour ce qui est de la prépa physique, que le matos de course est testé, que j'ai déjà en tête une stratégie d'alimentation, j'ai plus de craintes sur l'aspect psychologique / mental (je parle pour moi, pas pierre ni chris^^).

En lisant beaucoup de récits de coureurs des éditions précédentes, la baisse de moral / motivation / envie d'abandonner fait partie du jeu et touche chaque coureur à un moment (ou plusieurs) ou un autre, quel que soit son niveau. Et c'est dans une grande partie des cas la principale raison d'abandon. La peur de "dégoupiller" en cours de route m'envahi d'autant plus que j'y suis sujet sur nos courses du challenge. Et contrairement à ces coureurs je n'aurai pas d'accompagnement (amis / famille / conjoint) pour me remobiliser aux ravitos.

Le OFF du queyras s'est très bien passé moralement pour moi car on était toujours à plusieurs, ce qui n'a pas été le cas du OFF du GR20 où la difficulté des étapes les plus dures, la fatigue cumulée & l'isolement sur certaines portions m'ont fait complètement disjoncter sur la fin (l'anecdote où je me suis perdu et repris le GR à contre sens, que pierre et jean on du repartir pour me chercher en est un exemple^^).

Petite question aux ultra traileurs du TCP : avez vous des conseils, astuces, suggestion de lecture pour se forger un mental à toute épreuve, combattre les baisses de moral ?

Merci pour votre aide !
Ironman & Ultra-Traileur... What else !???

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2261
Inscription: Dim 28 Sep 2014 16:14

Re: Préparation mentale pour un ultra ?

Message par Pierre-K » Mar 1 Aoû 2017 11:01

je pourrai t'écrire 10 pages sur la gestion d'un ultra, mais personne n'irait jusqu'à la fin! :o
J'ai fait mon 1er ultra en 2006, après 2 ans de Trail: le Grand Raid Cro Magnon: 95km et des broutilles: RAS; j'étais parti tranquille et au fur et a mesure j'avais accéléré (enfin j'avais remonté au classement)
Mais sinon, pour répondre à ta question, l'échappée Belle, c'est un Ultra +++, c'est du genre, UTMB, Diag mais en plus dur! :D
En gros, t'y es pour 40h d'effort! (39h en 2013 et j'étais 42ème!)
Donc, quand t'es sur la ligne de départ, il faut surtout pas penser à tout ça, mais il faut vraiment arriver à segmenter la course (cf Roadbook).
En 2013, je n'avais fait aucune reco du parcours, j'y étais allé un peu en touriste sur ce point, mais c'est pas grave!
Donc, en gros, il faut scinder chaque difficulté, chaque partie:
- 1ère partie: les 17 premiers km
- du 17ème à la croix de Belledonne
- puis le reste... jusqu'à la fin! ;)

A notre niveau (modeste), règle n°1: IL NE FAUT PAS FAIRE LA COURSE! :)
on est juste dans une grande rando course, très longue, mais en aucun cas, on ne se bat contre les autres coureurs, on n'essaie pas de remonter au classement, on essaie juste de progresser, REGULIEREMENT, en perdant le minimum de temps! :)

Tout est donc important dans la gestion de la course, du matos, du rangement du sac (ne pas chercher 3 h ses affaires!), de l'alimentation régulière pendant la course (ne jamais improviser!): un coureur qui bouffe qqch après 30 min de course c'est ridicule!
le temps passé sur chaque ravito est super important aussi; il faut etre organisé!
- on a deja ouvert son camel avant d'arriver au ravito, on remplit l'eau
- on boit un verre (eau gazeuse ou coca...)
- on attrape 2 ou 3 trucs à manger et on part!
si on éprouve le besoin de s'arreter plus que ça, c'est qu'on a mal géré son effort! on est déja fatigué! :o

Attention! une petite pause de 15min, peut par contre faire le plus grand bien quand on est mal! ;)

et on continue sa PROGRESSION! :)
Moi sur toute course, je discute avec les coureurs qui sont autour de moi et souvent (à chaque fois); j'ai fait mes courses "en équipe" avec des gars que je ne connaissais pas! ;)
Très efficace, surtout la nuit!
la nuit c'est vraiment spécial! en gros, tu te demandes vite ce que tu fous la??...ton corps commence à se relacher, et c'est là qu'il faut etre SOLIDE MORALEMENT! En groupe, en s'encourageant, se remotivant: "bon voila les gars, là on a 1h de montée puis on redescend sur le prochain ravito..." et ça continue... et comme ça jusqu'au petit matin! :)
Dis toi bien que quand tu seras au matin, la partie sera quasi gagnée! ;)
Le 2ème jour, il suffira juste d'etre patient, de continuer à progresser sur un rythme bien plus lent (j'avais mis 12h pour faire les 50 derniers km!! et j'avais encore doubler des coureurs!).
Et le soir, ou à la nuit, ben tu seras tout fier de sonner la cloche de l'arrivée à Aiguebelle! :D

 
Messages: 207
Inscription: Mer 19 Nov 2014 07:45

Re: Préparation mentale pour un ultra ?

Message par tony13 » Mar 1 Aoû 2017 11:36

Salut Romain, oui plus la distance s'allonge plus le moral et le mental devient important et prépondérant, mais a mon avis tu te prends beaucoup la tete pour pas grand chose, ca ne sert a rien de gamberger dans sa tete l'essentiel est d'avancer. Sur un ultra tu te mets dans ta bulle et tu te mets en mode ' finisher et guerrier' dans ta tête en pensant à une seule chose: franchir la ligne d'arrivée et ce peut importe le temps et le classement.
Déja si tu le fais en groupe ca aide il y aura une émulation et de la solidarité. Des 'coups de moins bien' et l'envie d'abandonner ( l'an dernier sur l'intégrale de l'EB seulement 35% de finishers :o ) peut etre tu auras et c'est dans ces moments là qu'il ne faut pas baisser les bras, pense a des images positives, ta famille, tes proches, des moments de vie agréables que tu as passé, des paysages dans lesquels tu évolue et surtout la CHANCE que tu as d'etre là, pouvoir courir, marcher, se mouvoir tandis que d'autres sont dépourvus de l'usage de leurs jambes!!
J'ai encore en tete les voeux que Pierre nous avait envoyé en début d'année ou il disait que le trail est a l'image de la vie, des fois dans une course on pense que tout est fini, qu'on va abandonner et finalement on revient de nulle part.
Souviens toi aussi l'UTMB l'an dernier L. Pommeret relégué a la 50 eme place vers le km 50 qui est tout proche de l'abandon et finalement repart, remonte tout le monde et finit vainqueur!!! Si ca c'est pas un exemple de moral d'acier.
Vu ton niveau et la préparation que tu as faite, si ta tete porte tes jambes dans les coups de moins bien tu finis l'EB tranquille.
A bientot.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 248
Inscription: Jeu 20 Nov 2014 10:54

Re: Préparation mentale pour un ultra ?

Message par Denis.F » Mer 2 Aoû 2017 12:46

Je me permets de poster malgré ma maigre expérience.

Sur un Ultra le tout c'est de ne pas partir pour une course comme l'a dit Pierre mais de segmenter. Je ne peux que te conseiller de prendre chaque partie entre deux ravito comme une étape. Bien sûr il faut garder l'ensemble de la course dans un coin de sa tête mais ça ne sert à rien de se dire tous les 5 minutes " aller plus que 135" , " aller plus que 134 ". Pense à des petites victoires. " Ok je viens de finir cette montée et ça c'est bien passé ". Enfin en gros sers toi de chaque portion pour garder le moral et sois patient. L'important n'est pas de finir premier mais de passer un bon moment et de se faire plaisir.

Prends les choses comme elles viennent et tout ira pour le mieux. La réussite ne dépendra que de toi et de la façon dont tu vis cette expérience. Alors fais toi confiance. Mets la compétitions de côté!! Sois heureux d'être "là" et vis l'instant présent à fond.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 440
Inscription: Mar 9 Aoû 2016 10:55

Re: Préparation mentale pour un ultra ?

Message par romain » Mar 5 Juin 2018 15:10

Bonjour !
Quelques mois après je rebondis sur le sujet. Tous les conseils apportés dans ce fil m'ont tous servis à un moment ou à un autre au cours des deux ultras que j'ai eu à affronter, donc merci à vous !

Je viens de tomber sur deux séries d'articles assez intéressants sur le sujet, partagés par Thierry Seurre, une connaissance et que voici :
Booster son mental partie 1
Booster son mental partie 2

Il y a dedans beaucoup de choses qui ont été dites plus haut, mais pour ma part je me suis bien senti concerné à la lecture de ces quelques astuces.

En espérant que cela puisse vous servir :)
Ironman & Ultra-Traileur... What else !???

 
Messages: 65
Inscription: Sam 15 Avr 2017 19:06

Re: Préparation mentale pour un ultra ?

Message par jean M3 » Mar 5 Juin 2018 20:53

Effectivement, on croit qu'il suffit de courir pour arriver, ce n'est pas suffisant, heureusement qu'il faut autre chose. je dis souvent que mes petites neurones travaillent pour moi, mon disque dur sort le programme adapté à la situation : suffisamment vite, assez vite mais pas trop vite, mais c'est quelle vitesse ? Je ne la connais pas, l'esprit et le corps le font tout seul, même si souvent je me dis "tu vas trop vite". Oui, il faut trouver cet équilibre entre vouloir une place et faire SA course, SON plaisir. VOLER (comme les oiseaux) en courant, c'est un bien être à l'état pur. Merci aux autres, à tous, à la planète, aux cailloux, aux baskets, au soleil, le vent et la pluie, ces choses de la vie. MERCI. Ainsi j'avance, je me parle, je parle aux autres, je me crie dessus, je hurle, et aussi je souris bêtement.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2261
Inscription: Dim 28 Sep 2014 16:14

Re: Préparation mentale pour un ultra ?

Message par Pierre-K » Mer 6 Juin 2018 13:10

Exactement jean! Les coureurs qui ne sont pas dans cet état d'esprit sur un Ultra trail n'ont rien compris... :(
Un Ultra c'est une sorte de Communion, avec la Nature, avec les Eléments, avec les coureurs, avec les bénévoles, avec ses proches, avec ses amis,...un moment d'extase où tu dis "Merci" de pouvoir vivre ça... ;)


Retourner vers Gestion de course, retours d'expérience

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité